• Pierre

La chasteté pour unir un homme et sa maîtresse 1/2


Voici une histoire d'un garçon et sa maîtresse. C'est erotique:


Attaché sur une croix en forme de X, impuissant, ma cage de chasteté en place depuis au moins un mois a été une étape importante pour moi. Les yeux bandés, balle gag en place, je suis taquiné en entendant une femme se faire violemment agressée oralement alors qu'elle gémit doucement au début jusqu'à un crescendo de multiples orgasmes bruyants tout en exigeant « Lèche mon vagin comme un cornet de crème glacée puis colle ta langue comme aussi profondément que tu peux pour que je puisse jouir sur ton visage ».



Lèche mon jus, suce-le de moi. Quand je décide que j'en ai assez, je veux que tu enfonces ta langue au fond de mon bouton de rose et que tu ne t’arrêtes pas avant que je jouisse et que je hurle de manière incontrôlable pendant que je continue de gicler sur tout votre visage. "


Incapable de faire autre chose que d’écouter et de sentir l’arôme des phéromones sexuelles, mon pénis se tend dans ses limites métalliques priant pour la libération, sachant que cela ne se produira probablement pas.


Après ce qui semble être une éternité, je sens une main attraper lentement mon appareil en cage, le taquinant d'abord en se moquant: «AWW, pauvre bébé, tout enfermé et nulle part où aller. Veux-tu sortir et jouer pendant un moment? »


«Je vais te libérer les mains et tu te penches en avant, compris? Ensuite, tu vas tirer la langue, lécher et sucer mon vagin jusqu'à ce que je te dise d'arrêter. Si tu montres de l'enthousiasme, je pourrais te laisser baiser ma langue."


J'entends ce qui est probablement une table qui est déplacée et ensuite je sens une main saisir l'arrière de ma tête et enfoncée dans un vagin humide et chaud.