• Pierre

Chasteté entre deux garçons 1/5



J'ai appelé mon bon ami Rex et son partenaire Eric pour leur proposer de se retrouver tous ensemble pour dîner un soir prochain. Rex a répondu au téléphone et a dit sans un instant d'hésitation que si j'apportais du vin, il serait heureux de cuisiner. J'étais impatient de passer une soirée avec eux. Je connais Rex depuis qu'il a rencontré Eric, il y a plus de dix ans, et ils étaient tous deux de bons amis. Nous étions tous très à l'aise ensemble. Cela faisait plusieurs mois que nous n'avions pas dîné ensemble, alors la conversation allait certainement être intéressante, surtout maintenant que je connaissais leur petit secret.


Le petit secret


Il y a quelque temps, Rex m'a confié, autour d'une bière, qu'Eric lui avait fait découvrir l'idée d'ajouter la chasteté à leurs relations sexuelles. Une nuit, après s'être déshabillé pour aller au lit, il a trouvé Eric portant un dispositif de chasteté qu'il venait d'acheter. "Eric m'a demandé de ʻprendre la clé, de le taquiner et de le priver d'orgasme jusqu'à ce que nous n'en puissions plus tous les deuxʼ avant d'être déverrouillé pour venir. Les choses sont devenues gênantes, et j'étais abasourdie. Je me souviens m'être dit, "C'est KINKY - Oh-My-God!ʼ"


"J'étais vraiment surpris", Rex a poursuivi son histoire après avoir avalé une gorgée de sa bière. "Je n'avais jamais vu de dispositif de chasteté, et au début, j'étais un peu rebuté par ça - je veux dire, c'était bizarre.... J'étais un peu inquiet de savoir pourquoi cela avait surgi tout d'un coup et où cela allait aller. Je pensais que nous avions des rapports sexuels agréables - c'était certainement le cas pour moi, mais Eric voulait manifestement ajouter ce jeu de fantaisie à nos rapports. Il était vraiment excité par le port de ce dispositif de chasteté. C'était tellement nouveau pour moi que je ne savais franchement pas quoi en faire, et je ne savais sûrement pas ce que j'étais censée faire."


"Au début, Eric m'a dit que c'était juste pour une fois pendant quelques heures comme un petit jeu pour pimenter notre sexe de la soirée". Rex a poursuivi en expliquant. "Ensuite, Eric l'a porté à nouveau quelques nuits plus tard, et je dois admettre que j'ai apprécié quelque chose dans ce nouveau jeu la deuxième nuit où je l'ai débloqué. Parfois, Eric a un peu de mal à maintenir une érection. En général, Eric se ramollit avant que je puisse m'habituer à sa bite épaisse dans mon cul, et c'est décevant pour nous. Mais, il était dur comme un roc cette nuit-là après que j'ai déverrouillé le dispositif de chasteté, et il est resté dur pendant des lustres jusqu'à ce qu'il vienne en moi."


"Et puis, quelques semaines plus tard, Eric portait le dispositif de chasteté quand je suis rentré du travail, et je pense que j'ai dit, ʻTu vas porter ce truc encore un jour ou deux avant que je le déverrouille - peut-être que vendredi soir pourrait être un peu vaporeux.ʼ Le vendredi soir, notre sexe était vaporeux - il était mémorable. Eric tremblait presque d'impatience quand je l'ai déverrouillé. J'ai éclaboussé la tête de lit avec mon sperme, et Eric était tellement excité ce soir-là qu'il a presque sauté du lit quand il a joui. C'était passionné, et c'était amusant. Avant de s'endormir, Eric m'a dit qu'il voulait porter son dispositif de chasteté de façon permanente. Il a dit que ʻJ'aurais les deux clés, que je serais le seul à pouvoir l'enlever, et que je ne devais l'enlever que lorsque j'en aurais envie - que sa bite ne lui appartenait plus, mais qu'elle m'appartenait désormais entièrement et que je pouvais en faire ce que je voulais.ʼ Je l'ai averti de " faire attention à ce que tu souhaitesʼ ". Nous avons convenu d'un essai de neuf mois pour voir ce que nous pensions tous les deux avant de convenir de quelque chose de plus permanent. J'ai dit à Eric de "s'habituer à l'appareil maintenant, car lorsque vous commencerez officiellement les neuf mois, il n'y aura pas de retour en arrière...". Et c'est comme ça que cette histoire de chasteté a commencé."