• Pierre

A l'hotel en chasteté

Jo

nah a tranquillement fermé la porte en entrant dans la chambre d'hôtel derrière Vivian. Il a posé un sac noir de taille moyenne sur la longue commode en bois pendant que Vivian vérifiait la chambre.

"Enlève tes vêtements" a-t-elle dit sans le regarder. "Et mets l'un des bandeaux sur tes yeux".

Jonah a fait ce qu'on lui a dit, et la dernière chose qu'il a vue, c'est Vivian entrant à grands pas dans la salle de bain. Il a rapidement entendu le bruit de la douche qui coulait.

Il est resté là pendant quelques minutes, immobile et complètement nu, à l'exception du bandeau et de la cage en acier qui empêchait son pénis d'entrer en érection.

Un bruissement est venu de devant lui, probablement Vivian qui cherchait quelque chose dans le sac de sport. Ses bras ont ensuite été tirés derrière lui et attachés fermement avec une corde.

"Je ne veux pas que les menottes soient mouillées. C'est très difficile de les faire sécher. La voix de Vivian a séduit par derrière.

Puis Jonah a poussé un cri lorsque Vivian lui a tapé sur les couilles. "Je suis tellement impatient de faire ça ce soir." Puis une deuxième et une troisième fois.

Elle a ensuite attrapé sa cage et l'a tiré vers la salle de bain. Jonah ne pouvait rien faire d'autre que de suivre.

Jonah pouvait sentir la brume de l'eau chaude sur sa peau. Il n'était pas directement sous le jet et l'eau qui l'atteignait rebondissait probablement sur le corps entier de Vivian. Il pouvait le voir dans son esprit. Son pénis se déchaîna encore plus contre l'acier.

"Tu sais Jonah, je suis heureux que nous passions ce temps ensemble. On a tellement de choses à se dire." Sa voix n'était pas directement en face de lui. Elle était probablement en train de se rincer les cheveux. Elle le faisait toujours avec le visage dans l'eau.

"Tout d'abord", elle a continué "Je sais que vous avez prévu la cage à bite juste pour le jeu et il a été sur seulement environ 2 jours, mais je suis très apprécié la différence qu'il fait. Je pense que je vais la laisser sur toi pour une durée indéterminée". Le souffle de Jonas s'accélère. Il n'était pas sûr de ce qu'il ressentait à ce sujet, mais pour le moment, cela ne faisait que l'exciter davantage.

"Une autre raison pour laquelle je pourrais garder cette cage sur toi" Une des mains de Vivian a tiré fort sur sa cage. Jonah a pris l'arrière et s'est maladroitement mis à genoux. "Je sais que tu aimes prendre ton pied dans ma bouche, surtout quand j'ai mes règles", elle a enfoncé ses doigts dans sa bouche, le faisant s'étouffer un peu "mais je n'aime pas vraiment ça. Donc, si je garde ce truc que tu portes, je n'ai plus à m'en soucier."

Jonah s'étouffe encore plus lorsque Vivian retire son doigt de sa bouche, mais ils y enfoncent immédiatement un pain de savon.

"Je veux que tu penses à ce goût chaque fois que tu penses à mettre ta bite dans ma bouche."

Avec une main poussant derrière sa tête, Vivian a fait mousser la bouche de Jonah. Avec une forte prise sur ses cheveux, elle a poussé sa tête jusqu'à ses pieds, "Assure-toi de passer entre mes orteils". Jonah s'est assuré de nettoyer chaque partie de sa nourriture et de sa jambe avec sa bouche savonneuse. Mais avant qu'il ne puisse atteindre son entrejambe, elle lui a attrapé la tête, lui a remis la bouche en place et l'a poussé vers l'autre pied.

Avant qu'il puisse atteindre son entrejambe la deuxième fois, de nouveau, ses doigts se sont emmêlés dans ses cheveux et ont tiré sa tête en arrière. Cette fois, sa prise était encore plus serrée, maintenant sa tête en place.

"Tu veux vraiment ça, n'est-ce pas", elle s'est légèrement effleurée contre son visage. "Non, non, je ne pense pas que je veuille que tu aies ça. Si tu es sage, peut-être plus tard. Peut-être. A la place, tu peux avoir ça." Sa poigne a poussé sa tête en avant, plantant fermement son visage entre ses fesses.

Jonah a hésité. Il n'avait jamais fait ça avant. "J'attends." Sa voix était haletante. La langue de Jonas a commencé à travailler. Un souffle s'est échappé des lèvres de Vivian. Pendant plusieurs minutes, Jonah a travaillé sa langue dans et autour de l'anus de Vivian, ses gémissements et ses soupirs arrivant à des intervalles de plus en plus rapides.

La tête de Jonah a alors été arrachée en arrière alors que Vivian criait d'extase et que des fluides chauds couvraient le visage de Jonah.

Vivian a continué à tenir la tête de Jonah pendant qu'elle essayait de reprendre son souffle. "Tu as bien fait, tu as bien fait."